ERIC SIMON

Publié le par philippe ayraud

ERIC-SIMONa-Louisfert-en-juillet-2007_0001.jpg

 

 

 

Je connais peu, et depuis peu, Eric Simon. Suffisammment en tout cas pour apprécier l'homme et l'artiste. J'avais lu quelques textes de lui, notamment son magnifique Le temps perdu des artistes et des travailleurs, paru dans la revue Le Grognard. Animateur des Mardis de la Poésie au Café La Rotonde, il a très gentiment accepté que j'y donne une lecture publique autour de mon recueil Silence Nuit. L'occasion pour quelques fidèles  de l'entendre en deuxième partie de soirée interpréter des chansons de Ferré. La voix puisante et belle, qui se passe aisément d'un micro, met en valeur les textes de Léo dans une re-création à la guitare. Les Anarchistes, Ni Dieu ni maître, l'Age d'or, Comme à Ostende prennent alors une résonance nouvelle et singulière. On en redemande !

 

Pour information, Eric me fait le grand plaisir d'assurer la deuxième partie de mon récital Silence Nuit, le vendredi 10 mars 2011 à 19h45 au café/librairie/spectacles l'Equipage (Bouaye) http://lequipage.jimdo.com/

Commenter cet article