MON AMOUR KALACHNIKOV

Publié le par philippe ayraud

MON AMOUR KALACHNIKOV

 

Toi tu pars

Et tu tires ton épingle

Du jeu

 

Il me reste la déglingue

Accoudé au zingue

De notre bar à nous deux

A nous deux

 

Oh mon amour Kalachnikov

Kalachnikov

Tu me rafales à corps perdu

Sur la voix off

D’un malentendu

 

Et toutes tes balles

Me renvoient la balle

D’un jeu de dupes

 

Et tu crispes le doigt

Sur la gâchette

Ce n’est même

Plus la peine

J’étais mort avant toi

 

Oh mon amour Kalachnikov

Kalachnikov

Tu me rafales à corps perdu

Sur la voix off

D’un malentendu

Publié dans POEMES INEDITS

Commenter cet article