IL PLEUT

Publié le par philippe ayraud

 

 

   IL PLEUT

 

Il pleut

Comme il pleut des cordes

Les dimanches d’octobre

Pluvieux

 

Il pleut

Oh comment te dire

Que je me sens vieux

Mais qu’être amoureux

C’est ne pas vieillir

 

Il pleut

Et tu le sais bien

Ça dure plus longtemps

Qu’un jour de beau temps

Du printemps qui vient

 

Il pleut

Et tu le sais bien

A la nuit qui tombe

La pluie sur les tombes

Ravive le chagrin

 

Il pleut

Oh comment te dire

Qu’un soleil radieux

C’est bon pour les vieux

Qu’il n’y a pas pire

 

Il pleut

Comme il pleut des cordes

Les dimanches d’octobre

Pluvieux

 

 

Ce texte a précédemment paru dans Le Grognard n° 17 (Spécial Poésie)

 

Commenter cet article